La faune et la flore distinctes de l'île de Sable de même que sa topographie étonnante sont le résultat d'une dynamique géologique et écologique unique et fascinante.

Conservation

L’île de Sable fait depuis longtemps l’objet de recherches approfondies, variées et diversifiées. Le travail de nombreux chercheurs et institutions a mis au jour de l’information fascinante à propos de l’écologie et de l’histoire culturelle de l’île.

Projets de recherche et surveillance :

La faune

Depuis le XVIe siècle, plusieurs espèces domestiques ont été mises en liberté dans l'île, notamment des chevaux, du bétail, des chèvres et des lapins.

  • Les chevaux
  • Le morses de l’Atlantique
  • Les phoques gris
  • Les oiseaux migrateurs
  • Le poisson
  • L’invertébrés
Plantes

Environ le tiers de l'île est couvert de végétation et la flore qu'on y trouve est typique des paysages de dune semblables ailleurs dans l'est de l'Amérique du Nord.

  • Les éricacées
  • L'arenaria
  • L'ammophile
Environnement

L'île de Sable, en Nouvelle-Écosse, est une île en forme de croissant située sur le bord de la plate-forme continentale dans le nord de l'Atlantique.

  • Climat
  • Les plages, le dunes et les flèches
  • La lentille d’eau

Découvrez la Réserve de parc national de l’Île-de-Sable

Vidéo de Brinton Photography

Au large, dans l’Atlantique Nord, se trouve la réserve de parc national de l’Île-de-Sable, une île sablonneuse sauvage balayée par le vent. Cette île en forme de croissant caractérisée par des dunes de sable qui se déplacent constamment abrite une population de chevaux sauvages, la plus grande colonie de reproduction de phoques gris au monde et des espèces qui n’existent nulle part ailleurs sur Terre. Les forces de la nature y dominent toutes les formes de vie, d’hier et d’aujourd’hui. La réserve de parc national de l’Île-de-Sable est un exemple éloquent d’adaptation et de survie, un endroit où observer le changement à l’œuvre et s’émerveiller devant la survie de nombreuses espèces dans un milieu improbable.