Le 23 septembre 2021

Que se passe-t-il?

L'automne est maintenant arrivé et la neige commence à rester sur les sommets. Avant que l'hiver ne s'installe, Parcs Canada continue de se concentrer sur les activités de réduction des risques de feux de forêt dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. La pluie récente était une bonne nouvelle pour l'activité des feux de forêt dans toute la province, mais cela signifiait également que nous n'avons pas obtenu les conditions nécessaires pour mener en toute sécurité les opérations de brûlage dirigé prévues dans les parcs cette année.

Les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada continuent des travaux de débroussaillage autour des bâtiments et des infrastructures et de brûlage des débris dans les secteurs suivants :

Parc national des Glaciers

  • Terrain de camping et aires de fréquentation diurne Sir Donald
  • Zone de glissement de terrain du poste d’entrée Est
  • Terrain de camping Ruisseau-Loop

Parc national du Mont-Revelstoke

  • Le long des pentes inférieures du Mont-Revelstoke près des bois de l’Inspiration
  • Le long du Promenade des Prés-dans-le-ciel au-dessus des bois de l’Inspiration et autour de la station météorologique Caribou (débroussaillage seulement)

Pourquoi?

Grâce à une gestion sécuritaire et efficace des feux, nous réduisons les risques que poseraient des incendies pour le public, les infrastructures et les terres avoisinantes.

À quoi s’attendre :

Parc national du Mont-Revelstoke

Au cours des prochaines semaines, vous pourriez voir de la fumée dégagée par la combustion des tas de broussailles sur les pentes inférieures du Mont Revelstoke. Ces travaux, qui font partie d’une série de mesures appliquées à l’intérieur et aux environs de Revelstoke, visent à réduire les risques d’incendie en diminuant le volume de combustible forestier dans cette zone, complétant ainsi la création d’un coupe-feu communautaire autour de la ville.

Parc national des Glaciers

Vous pourriez voir de la fumée dégagée par la combustion des tas de broussailles le long du Transcanadienne près des terrains de camping Loop Brook et Sir Donald ainsi que près de la limite est du parc..

Pour en savoir davantage :

Signalez un incendie, un feu de camp illégal ou de la fumée suspecte au Service de répartition 877-852-3100.

Information sur les feux, le 13 septembre 2021

Le 13 septembre 2021

Que se passe-t-il?

Parcs Canada reconnaît que ce fut une année très difficile en termes de feux de forêt dans la Colombie-Britannique, et de nombreuses collectivités, entreprises et personnes autour de la province ont été touchées. Nos pensées accompagnent tous ceux qui ont été touchés.

Alors que la fin de la saison des feux de forêts 2021 approche, Parcs Canada continue de se concentrer sur les activités de réduction des risques de feux de forêt en préparation des futures saisons. Les brûlages dirigés sont un élément important d’une stratégie à long terme visant à réduire les risques de feux de forêt et renforcer la résilience des paysages. Dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers, les meilleures conditions pour mener en toute sécurité les opérations planifiées de brûlage dirigé sont souvent à la fin de l'été ou au début de l'automne.

En septembre et octobre, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada continueront de travailler sur des projets de réduction des risques d'incendie de forêt, notamment :

  • Débroussaillage autour des bâtiments et des infrastructures
  • Brûlage des débris laissésà la suite des travaux d’enlèvement d’arbres dangeureux
  • Si les conditions le permettent, poursuite des travaux de brûlage dirigé dans le secteur 20-Mile du parc national des Glaciers et sur la face avant du mont Revelstoke.

Pourquoi?

Grâce à une gestion sécuritaire et efficace des feux, nous réduisons les risques que poseraient des incendies pour le public, les infrastructures et les terres avoisinantes, tout en contribuant à la santé écologique de nos forêts. L'imitation des perturbations naturelles des forêts par le biais de brûlages dirigés et d'autres outils de gestion des incendies aide à réduire le risque de feux de forêt à grande échelle en créant des ouvertures dans le couvert forestier. Des pare-feu, comme celui sur les pentes inférieures du mont Revelstoke, peuvent aider à arrêter ou à ralentir la propagation potentielle des feux de forêts.

À quoi s’attendre :

Parc national du Mont-Revelstoke

Dès le 13 septembre, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada brûleront des broussailles le long des pentes inférieures du Mont-Revelstoke. Ces travaux, qui font partie d’une série de mesures appliquées à l’intérieur et aux environs de Revelstoke, visent à réduire les risques d’incendie en diminuant le volume de combustible forestier dans cette zone, complétant ainsi la création d’un coupe-feu communautaire autour de la ville. Au cours des prochaines semaines, vous pourriez voir de la fumée dégagée par la combustion des tas de broussailles sur les pentes inférieures du Mont Revelstoke.

Si les conditions le permettent en septembre ou octobre, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada compte exécuter des travaux de brûlages dirigées sur la face avant du mont Revelstoke. Ces travaux s'inscrivent dans la continuité des mesures prévues de réduction des risques de feux de forêt qui comprennent le pare-feu des pentes inférieures et le brûlage dirigé de l’an dernier dans une section de la promenade dans le Parc national du Mont-Revelstoke.

Parc national des Glaciers

La semaine dernière, des débris ligneux provenant de l'enlèvement d'arbres dangereux ont été entassés et brûlés dans les terrains de camping Loop Brook et Sir Donald. Le brûlage supplémentaire de broussailles dans la région du col Rogers peut se produire au besoin.

Si les conditions le permettent cet automne, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada envisagent d'allumer une partie de la zone de brûlage dirigée 20-Mile dans les Collines Bald du Parc national des Glaciers. La sécurité est de la plus haute importance pour Parcs Canada. Les brûlages dirigés sont menés dans des conditions exigeantes (p. Ex. Conditions météorologiques, humidité, direction du vent, ressources de soutien, etc.) et ne se poursuivront que lorsque la sécurité du public, de nos équipes, de l'infrastructure et des terres avoisinantes pourra être assurée. Ce brûlage dirigé s'inscrit dans la continuité des travaux réalisés dans ce secteur au cours des cinq dernières années.

Information sur les feux, le 1 septembre 2021

Le 1 septembre 2021

Que se passe-t-il?

L’interdiction de faire des feux pour les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers a été levée le 30 aout à 12 h (midi). Les pluies récentes et les températures plus fraîches ont réduit le danger d'incendie dans ces parcs.

Les feux de camp ne sont autorisés que dans les foyers en métal fournis dans les terrains de camping et les aires publiques des parcs. Les feux de camp sont interdits dans l'arrière-pays.

À compter de septembre, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada continueront de travailler sur des projets de réduction des risques d'incendie de forêt, notamment :

  • Débroussaillage autour des bâtiments et des infrastructures
  • Brûlage des débris à plusieurs endroits dans le parc

À quoi s’attendre :

Réduction des risques d'incendie de forêt

La fumée provenant des piles de débris peut être visible le long de l'autoroute et à proximité des zones suivantes :

Parc national des Glaciers
  • Camping du ruisseau Loop
  • Camping Sir Donald (fermé)
  • Vallée de la Beaver (divers endroits)
Parc national du Mont-Revelstoke
  • Sentier Bois-de-l’inspiration
  • Pentes inférieures le long de la promenade des Prés-dans-le-Ciel

La fumée

La fumée des feux de forêt à travers la province continue d’affecter la qualité de l’air dans la région. La fumée peut également avoir un effet sur la santé physique et mentale. Pour en savoir davantage visitez le site web : La fumée des feux de forêt, la qualité de l'air et votre santé.

Pour en savoir davantage :

Information sur les feux, le 5 août 2021

Le 5 août 2021

Que se passe-t-il?

Du 6 au 13 août, des équipes de gestion des incendies de Parcs Canada travailleront avec l’aide d’un hélicoptère dans la région du col Rogers afin d’enlever les arbres dangereux précédemment abattus. Des fermetures temporaires seront en place pendant que les équipes travailleront à l’aire du Mont Sir-Donald, au sentier de la Rocaille et près du Centre de la découverte du Col-Rogers.

Les conditions météorologiques récentes ont réduit le risque d'incendie dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Compte tenu de la fumée et de l'état d'urgence provincial en raison des incendies de forêt, une interdiction de faire du feu demeure en vigueur dans les deux parcs. Une restriction dans l’arrière-pays est également en vigueur dans le parc national du Mont-Revelstoke.

À quoi s’attendre :

L’enlèvement d’arbres

La sécurité publique est la priorité absolue de Parcs Canada. Puisque les arbres morts représentent une menace pour le public, leur enlèvement est considéré comme la mesure la plus adéquate à appliquer. Le travail de cette semaine comprend l'élingage de bûches hors de la forêt par hélicoptère. Durant les travaux, ces lieux seront fermés pour assurer la sécurité du public et des équipes de travail.

La fumée

La fumée des feux de forêt à travers la province continue d’affecter la qualité de l’air dans la région. La fumée peut également avoir un effet sur la santé physique et mentale. Pour en savoir davantage visitez le site web : La fumée des feux de forêt, la qualité de l'air et votre santé.

Interdiction de faire du feu

Une interdiction de faire du feu demeure en vigueur dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Il est interdit d’allumer ou d’alimenter un feu dans les deux parcs nationaux. Si vous avez une réservation pour le terrain de camping Forêt de neige ou Illecillewaet (transféré du ruisseau Loop) pendant l'interdiction de faire du feu, votre permis de feu vous sera remboursé.

Restriction dans l'arrière-pays dans le parc national du Mont-Revelstoke

En raison du danger d’incendie extrême et afin d’assurer la sécurité du public, l’accès et le camping en arrière-pays sont actuellement interdits dans le parc national du Mont-Revelstoke. La restriction est en vigueur dès midi le 22 juillet 2021 jusqu’à nouvel ordre.

Contexte

L’enlèvement d’arbres dangereux

Durant l’automne 2020, des travaux d’abattage des arbres dangereux ont eu lieu dans et autour de plusieurs installations pour les visiteurs et aires de fréquentation diurne dans le secteur du col Rogers. La plupart des arbres tombés sont en voie d’être enlevés afin de réduire le risque de feux de forêt. Dans certains secteurs, il n’est pas possible d’utiliser de l’équipement lourd tout en minimisant les impacts sur les arbres restants et la végétation au sol. Certains arbres seront donc, par conséquent, élingués par hélicoptère jusqu’à l’aire d’entreposage la plus proche accessible par la route.

Beaucoup d’épinettes âgées de grande taille sont mortes ou mourantes en raison d’une infestation par le dendroctone de l’épinette le long de la route transcanadienne dans le parc national des Glaciers. Les dendroctones de l’épinette sont des scolytes indigènes de la Colombie-Britannique qui infestent habituellement les arbres tombés ou affaiblis. Dans le cas de grandes infestations, ils peuvent également infecter les arbres sains, en particulier dans les forêts plus matures. Les insectes comme le dendroctone de l'épinette sont la source principale de perturbation naturelle dans la forêt pluviale intérieure, créant une diversité d'âge et de types d'arbres dans le couvert forestier.

Dans des circonstances comme l’infestation dans le parc national des Glaciers, où il existe un risque potentiel pour la sécurité publique, la politique de Parcs Canada permet d’intervenir dans les processus naturels. Les arbres tués par le dendroctone augmentent le risque de destruction naturelle dans les aires publiques, ce qui compromet la sécurité des visiteurs. Les grandes infestations peuvent aussi accroître le risque de feux de forêt dans les zones touchées.

Information sur les feux, le 22 juillet 2021)

Le 22 juillet 2021

Que se passe-t-il?

Bien que cela ne devrait être une nouvelle pour personne, le temps chaud et sec persiste et le danger d'incendie dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers est extrême. Des interdictions de feu sont en vigueur dans les deux parcs et une restriction pour l'arrière-pays est en vigueur pour le parc national du Mont-Revelstoke. Nous exhortons chacun à faire preuve de la plus grande prudence lors de ses déplacements et de ses loisirs dans les parcs.

La sécurité du public et de nos équipes, de même que la protection de l’infrastructure et des terres environnantes sont la grande priorité de Parcs Canada. Les équipes continuent de patrouiller les parcs et elles disposent des ressources nécessaires pour répondre rapidement à tout feu éventuel.

Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec le Service des feux de forêt de la Colombie Britannique afin de surveiller et de gérer le risque de feux de forêt à l’intérieur et autour des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Parcs Canada est également membre du Centre interagences des feux de forêt du Canada, qui appuie l'intervention en cas d'incendie de forêt partout au Canada.

  • Trois feux de forêts ont été découverts sur la crête Frisby le 20 juillet, présumés avoir été causés par la foudre. Pour soutenir la capacité locale de gestion des incendies, l'équipe d'incendie du Mont-Revelstoke et Glacier a mené l'extinction des incendies sur l'un des trois.
  • À l'heure actuelle, deux équipes nationales de gestion des incidents de Parcs Canada appuient l'intervention en cas de feux de forêt en Colombie-Britannique, dont plusieurs membres du personnel du Mont-Revelstoke et de Glacier. Plus récemment, une équipe a été déployée pour soutenir la réponse au feu de forêt Nk'Mip près d'Osoyoos.

À quoi s’attendre :

Dans des conditions extrêmement sèches, il en faut très peu pour allumer un feu par inadvertance. Assurez-vous que tous les mégots de cigarettes sont COMPLÈTEMENT éteints et jetés dans une poubelle. Soyez conscient de la jauge de température de votre véhicule et arrêtez-vous immédiatement s'il montre des signes de surchauffe. Restez très vigilant, il faut très peu de chaleur pour allumer un feu dans ces conditions.

La fumée des feux de forêt à travers la province peut également avoir un impact sur la santé physique et mentale. Pour en savoir davantage visitez le site web : La fumée des feux de forêt, la qualité de l'air et votre santé.

Interdiction de faire du feu

L'interdiction de faire du feu a été rétablie dans le parc national des Glaciers à compter du 22 juillet 2021. L'interdiction de faire des feux demeure en vigueur dans le parc national du Mont-Revelstoke. Il est interdit d’allumer ou d’alimenter un feu dans les deux parcs nationaux. Si vous avez une réservation pour le terrain de camping Forêt de neige pendant l'interdiction de feu, Rendez-vous au centre du camping pour obtenir un remboursement de votre permis de feu.

Restriction dans l'arrière-pays dans le parc national du Mont-Revelstoke

En raison du danger d’incendie extrême et afin d’assurer la sécurité du public, l’accès et le camping en arrière-pays sont actuellement interdit dans le parc national du Mont-Revelstoke. La restriction est en effet dès midi le 22 juillet 2021 jusqu’à nouvel ordre..

Information sur les feux, le 8 juillet 2021)

Le 8 juillet 2021

Que se passe-t-il?

Les précipitations et le temps frais des derniers jours ont réduit le danger d’incendie dans le Parc national des Glaciers. Le risque d’incendie reste élevé dans le Parc national du Mont-Revelstoke.

L'interdiction de faire du feu

L’interdiction de faire du feu dans le Parc national des Glaciers sera levée à midi, vendredi le 9 juillet 2021. L'interdiction de feu peut entrer en vigueur à tout moment, si les conditions changent. L'interdiction de faire des feux demeure en vigueur dans le parc national du Mont-Revelstoke.

Le dendroctone de l’épinette et l’abattage d’arbres dangereux

Veuillez noter qu'une fermeture partielle est en place dans le stationnement du Centre de découverte du Col-Rogers en raison des arbres dangereux.

À quoi s’attendre :

La sécurité du public et de nos équipes, de même que la protection de l’infrastructure et des terres environnantes sont la grande priorité de Parcs Canada. Les équipes continuent de patrouiller les parcs et elles disposent des ressources nécessaires pour répondre rapidement à tout feu éventuel. Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec le Service des feux de forêt de la Colombie Britannique afin de surveiller et de gérer le risque de feux de forêt à l’intérieur et autour des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers.

Parc national du Mont-Revelstoke

À compter du 30 juin 2021, il est interdit d’allumer ou d’alimenter un feu dans le Parc national du Mont-Revelstoke. Si vous avez une réservation pour le terrain de camping Forêt de neige pendant l'interdiction de feu, votre permis de feu vous sera remboursé.

Parc national des Glaciers

Les feux de camp illégaux représentent une menace grave dans le parc. Les feux ne sont autorisés que dans une boîte à feu adéquate et approuvée par les autorités du parc. Il est interdit d’allumer un feu dans les endroits du parc dépourvus des installations nécessaires. Il est interdit de ramasser du bois mort ou de couper des arbres ou des branches pour alimenter un feu. Ne laissez jamais un feu sans surveillance et éteignez-le avant de partir. Dans les terrains de camping, vous devez vous procurer un permis de feu (qui comprend le bois à brûler sur place). Il y a des poêles à bois dans certains sites de fréquentation diurne et il n’est pas nécessaire d’avoir un permis pour les utiliser.

Dendroctone de l'épinette

Parcs Canada continue de surveiller, d'évaluer et d'éliminer les arbres dangereux touchés par une infestation de dendroctones de l'épinette dans la région du col Rogers du parc national des Glaciers. Des fermetures temporaires seront en place dans les installations pour les visiteurs et les aires de fréquentation diurne où des dangers ont été identifiés et pendant que les équipes y travaillent.

Une infestation par le dendroctone de l’épinette dans le parc national des Glaciers au cours des six dernières années a détruit ou affaibli des milliers d’arbres dans le corridor du col Rogers. Les épidémies d’insectes sont la principale source de perturbation naturelle dans la forêt pluviale intérieure. En s’attaquant aux arbres vieux et malades, elles permettent l’ouverture de la canopée forestière, favorisent la croissance de nouvelles pousses et améliorent la santé de la forêt. Cependant, le nombre d’arbres touchés et l’emplacement de l’infestation dans le secteur du col Rogers posent un risque pour la sécurité publique, et des travaux d’abattage des arbres dangereux à grande échelle sont en ont cours dans le parc national des Glaciers pour atténuer le risque.

Information sur les feux, le 5 juillet 2021)

Le 5 juillet 2021

Que se passe-t-il?

Le jeudi 1ier juillet, des éclairs dans le Parc national des Glaciers ont causé quatre débuts d’incendie : un sur le Mont Green, une dans la vallée Beaver et deux dans la région Incommapleux. La pluie qui a suivi a contribué à réduire l’activité des feux. Les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada continuent de gérer et de surveiller les feux, au besoin. Les feux qui brûlent ne posent actuellement aucun risque pour les gens et les biens.

Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec le Service des feux de forêt de la Colombie Britannique afin de surveiller et de gérer le risque de feux de forêt à l’intérieur et autour des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Les 2 et 3 juillet, les équipes de lutte contre les incendies de Parcs Canada sont également intervenues lors d'un feu de forêt entre les deux parcs, dans la région du Ruisseau Fang.

La sécurité du public et de nos équipes, de même que la protection de l’infrastructure et des terres environnantes sont la grande priorité de Parcs Canada. Les équipes continuent de patrouiller les parcs et elles disposent des ressources nécessaires pour répondre rapidement à tout feu éventuel.

Une interdiction de faire du feu a été émise pour les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers en raison d’un risque d’incendie élevé. L’interdiction s’applique aux parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers dans leurs intégralités, y compris tous les terrains de camping de l’avant-pays et de l’arrière-pays ainsi que toutes les aires de fréquentation diurne.

À quoi s’attendre :

À compter du 30 juin 2021, il est interdit d’allumer ou d’alimenter un feu dans ce secteur. Si vous avez une réservation pour le terrain de camping Forêt de neige pendant l'interdiction de feu, votre permis de feu vous sera remboursé.

Information sur les feux, le 29 juin 2021

Le 29 juin 2021

Que se passe-t-il?

Une interdiction de faire du feu a été émise pour les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers en raison d’un risque d’incendie élevé.

L’interdiction s’applique aux parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers dans leurs intégralités, y compris tous les terrains de camping de l’avant-pays et de l’arrière-pays ainsi que toutes les aires de fréquentation diurne.

À quoi s’attendre :

À compter du 30 juin 2021 il est interdit d’allumer ou d’alimenter un feu dans ce secteur.

Interdiction : La présente interdiction vise TOUS les feux de bois ou de briquettes ainsi que les torches tiki, les friteuses à dinde et les poêles-cheminées d’extérieur.

Exemptions : Moyennant supervision directe et répondant aux normes CSA ou UL :

  • Réchauds et barbecues au propane ou au gaz exclusivement conçus pour la cuisine
  • Foyers à gaz portable
  • Lanternes au propane ou au gaz (flamme contenue dans une enceinte)
  • Appareils de chauffage à catalyse ou à infrarouge

L’interdiction de faire du feu sera levée dès que les conditions le permettront.

Contexte

BLa Colombie-Britannique a émis une interdiction de faire des feux (en anglais seulement) à l'échelle de la province à compter du 30 juin à midi. Bien que les interdictions de feu provinciales et municipales ne s'appliquent pas aux terres fédérales, les équipes de gestion des incendies de Parcs Canada collaborent et consultent toujours les autorités locales en ce qui concerne les menaces potentielles d'incendie.

En vertu du Règlement sur les incendies de Parcs Canada, dans les parcs nationaux, les feux ne sont autorisés que dans les foyers désignés dans certains terrains de camping et aires de fréquentation diurne. Cela minimise les risques et est plus facile à surveiller que la gamme d'activités liées aux incendies qui se déroulent en dehors des parcs nationaux.

Pour en savoir d’avantage :

Si vous aimeriez que votre nom soit ajouté à notre liste d'envoi visitez abonnez-vous à notre liste.

Shelley Bird, Agent des communications sur le feu
Courriel: pc.fireinfo-mrg-infofeu.pc@canada.ca
Tél: 250-683-8201