L’alchimie du temps, par Ankhone

 

Cette murale fait écho au caractère historique, naturel et novateur qui se dégage du Canal-de-Lachine. Intitulée L’alchimie du temps, cette œuvre est devenue un véritable point de repère dans le paysage. Se déployant sur les quatre façades du Hangar 1825, elle est visible autant à partir de l’eau que sur les berges. Cette œuvre singulière de l’artiste Ankhone s’articule dans un subtil équilibre entre l’évocation et la rêverie. 

Parcs Canada est très heureuse d’avoir pu compter sur l’expertise de l’organisme Kolab et de Ankhone, un artiste reconnu et respecté dans le milieu de l’art urbain. Il a signé à ce jour, à titre individuel et/ou collectif, pas moins d’une soixantaine de murales qui embellissent le paysage de la métropole, en plus de ses réalisations à l’international. 

Art public au Canal-de-Lachine

Transcription

Logo symbole de Parcs Canada

Vue le sur Canal-de-Lachine et le centre-ville de Montréal.

Un canard nage sur le canal

Le matin c’est vraiment un moment particulier, c’est comme, c’est comme la naissance, un peu, si tu veux.

Vue sur un quai avec des pédalos en forme de cygnes.

Gros plan sur une toile d’araignée

vue sur le canal de Lachine avec un oiseau qui le survole

Ce que j’apprécie énormément du Canal-de-Lachine, c’est cette multiplicité de choses qui s’y trouve.

un homme dévisse un boyau d’arrosage

gros plan sur une laveuse à pression

l’homme met en marche un compresseur

Une musique douce débute

"

texte à l’écran : Kolab X Canal-de-Lachine Artiste : Ankhone

"

un poisson saute hors de l’eau

l’homme nettoie un bâtiment avec la laveuse à pression

une équipe assemble un échafaud

Un homme protège des éléments du bâtiment avec du papier.

de la peinture transvidée dans un plateau à penture

Ankhone trempe son pinceau dans le plateau

Ankhone peinture un mur bleu au rouleau

une petite fille roule à vélo sur la piste du canal

gros plan sur un papillon qui s’envole

un canard se nettoie dans l’eau

Avec de grands nuages, deux personnages simplement, une sobriété qui permet à l’imagination de se laisser partir.

Chacun va avoir son anecdote par rapport à son vécu d’un grand paysage comme ça

Les artistes peignent les murs

la caméra survole au-dessus de l’eau et de la murale

un groupe d’enfants sur un rabaska

Commerce de vélo sur le bord de l’eau

un train traverse le pont ferroviaire du canal

gros plan sur un pinceau qui peint un mur

Ankhone et une artiste peignent les murs de la murale

Le rythme de la musique augmente

des cyclistes roulent sur la piste du canal

gros plan sur un goéland

Ankhone regarde au loin

J’adore la fin de la journée quand, justement, tu as le coucher du soleil et que les couleurs deviennent un tout petit peu plus rosées,

un petit peu plus orangées. Ce sont des moments assez magnifiques.

un kayakiste passe devant le bâtiment

Ankhone et l’artiste utilisent de la peinture en aérosol sur le bâtiment

Ankhone, peinture aérosol à la main, regarde la caméra.

plan sur une vieille grue de métal

berges du canal et des gens assis sur des chaises Adirondack rouges

gros plan sur les chaises rouges

Le bâtiment n’est plus le même. On l’a changé, on a changé sa face.

On lui a donné une autre vie et ça, c’est quelque chose d’extraordinaire.

vue sur le bâtiment sur lequel est peint un dessin de chaises Adirondack

Plan du bâtiment couvert d'une œuvre artistique

plan large de la façade avec vue sur l’eau

de petites embarcations sont sur l’eau du canal au coucher du soleil.

Les lampadaires s'allument

un pêcheur lance sa ligne à l’eau

des oiseaux sont perchés sur le bord de l’eau

Le soleil se couche et des gens marchent sur la piste du canal

Et quand tu prends un petit peu de recul et que tu regardes l’ensemble, pour moi il y a quelque chose d’hyper joyeux,

d’hyper inspirant. Et c’est ce que j’apprécie sur ces grands espaces qui a autour du canal de Lachine.

texte à l’écran : Merci à Kolab et La Dionerie

Logo de Parcs Canada

.Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représenté par Parcs Canada, 2020.

Logo du gouvernement du Canada

Galerie d’images

Galerie d’images

Parcourez la galerie photo pour admirer l’ensemble de la murale.

Une expérience propre à chacun 

Le canal a été, et continue d’être un lieu d’innovation tout en étant une oasis de nature au cœur de la métropole. La richesse de ce site patrimonial permet de vivre des expériences variées qui sont propres et uniques à chaque visiteur. L’œuvre de Ankhone personnifie la complexité du lieu historique tout en faisant preuve d’une sobriété qui laisse place à l’imagination. On y représente le passé, le présent et le futur à travers la mouvance du canal, son histoire industrielle et sa nature poétique. 

En collaboration avec son équipe, Ankhone s'est orienté vers une représentation picturale singulière qui met de l’avant une technique très expressionniste où les coups de pinceaux et de rouleaux sont bien visibles. Ceci permet de créer un résultat vibrant et unique.  

L’inspiration de Ankhone 

Ce qui m'a plu dans ce projet, autre que le très bon accueil de toute l'équipe de Parcs Canada, c'est la richesse du lieu et de son histoire.

Je me suis donc inspiré de l'architecture des écluses et de l'aspect industriel du site pour raconter un ensemble d'événements. La façade est du Hangar représente le passé avec ses couleurs sable et le cœur vrombissant des industries du 19e et 20e siècles. Tout se fond vers le présent (façade nord) et la contemplation, qui est illustrée par ces deux chaises rouges emblématiques de Parcs Canada faisant face à une grande étendue d’eau. La façade ouest représente le futur avec son rapport aux réseaux aussi bien fluide qu'électronique, tout en faisant écho au passé comme en témoigne la grue Lasalle-Coke. Le dernier mur (sud) représente quant à lui l'aspect verdoyant du canal. J'ai vraiment voulu rendre un traitement pictural différent sur chacun des murs afin de renforcer cette diversité, aussi bien humaine qu'industrielle. 

Merci à mon équipe et aux artistes qui m'ont aidé à rendre ce projet vivant ! 
- Ankhone

Partage convivial des connaissances

Nicole Boyce, artiste.

Le muralisme bénéficie d’un intérêt grandissant de la part des artistes et du public en général, ce qui réjouit Ankhone. Animé d’un désir évident de partager ses connaissances avec la relève et de travailler dans un esprit de convivialité, il a accueilli deux artistes, Nicole Boyce et Gabriel Paquet, venus le soutenir à l’étape de la production.


À propos de l’artiste

L'artiste Ankhone
Ankhone, artiste.

C’est au début des années 90 que Ankhone commence à faire des graffitis sur les murs de sa ville natale, Grenoble, nichée au pied des Alpes françaises. En 1999, ce mode d’expression le mène sur les bancs de l’École Supérieure d’Art Appliqué à Troyes, où il obtient un diplôme en design graphique. Fort d’avoir appris des techniques plus institutionnelles et rempli de combustible créatif, il transpose graduellement son travail pictural et graphique à la peinture, tout en conservant ses influences graffiti. Un style qu’il définit par la suite comme « la poésie en mouvement ».

Toujours en France, l’artiste se joint au collectif parisien de renom, le 9e Concept, en 2001 et travaille à titre de directeur artistique pour le magazine Graff-It. En 2010, Ankhone visite le Canada pour la première fois et décide de s’installer à Montréal un an plus tard. Il compte parmi ses premiers contrats en terres canadiennes le design de plateaux de cinéma pour des films tels que Tom à la Ferme et Juste la fin du monde du réalisateur québécois Xavier Dolan. Ankhone est membre du collectif ASHOP depuis 2013 et travaille pour l’agence du même nom depuis lors.

Découvrez en plus sur l’œuvre de Ankhone


À propos de Kolab

L’organisme à but non lucratif KOLAB a été créé en 2015 par les artistes fondateurs du collectif Ashop, afin de favoriser l’implication citoyenne à travers l’art urbain et de contribuer au développement professionnel des artistes émergents. Sa mission consiste à rendre l’art accessible à tous, à apporter un changement positif par le biais de celui-ci et à générer un sentiment d’appartenance auprès de la communauté. L’organisme s'implique entre autres dans le milieu des arts urbains montréalais et propose aux artistes de la relève l’opportunité de se joindre à des projets d’envergure et de s’inspirer de ses pairs professionnels. L’OBNL met à disposition de ceux-ci un espace de création et leur permet d’avoir accès au matériel et aux ressources nécessaires à la conceptualisation de leurs pratiques. KOLAB rassemble, éveille, accompagne et éclaire le quotidien des Montréalais dans leur réappropriation de l’espace urbain.