Niagara-on-the-Lake a une histoire riche avec un nombre important de lieux, de bâtiments et de monuments historiques. Ensemble, ils forment les « lieux historiques nationaux du Niagara » et témoignent collectivement de 250 ans d’histoire canadienne, allant des premiers colons loyalistes à la guerre de 1812 et la rébellion de 1837, ainsi que l’histoire du « Camp Niagara » durant la guerre des Boers, la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale, et la guerre de Corée. À titre de propriétés de la réserve militaire, tous nos lieux historiques (à l’exception de l’Île-Navy) ont servi à l’entraînement de soldats pendant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale pour le service outre-mer.

Lieu historique national du Fort-George
Lieu historique national du Fort-George

Le lieu historique national du Fort-George donne un aperçu de l’un des chapitres les plus marquants de l’histoire canadienne, à savoir la guerre de 1812.

Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George
Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George

Le lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George fut le lieu d’une des batailles les plus féroces et les plus importantes de la guerre de 1812.

Navy Hall
« Navy Hall »

Le salle maritime était un magasin et quai que les Britanniques ont commencé à établir à Fort-Niagara en 1765. Le premier complexe a plus tard servi de résidence au lieutenant-gouverneur de la Province.

Lieu historique national du Fort-Mississauga
Lieu historique national du Fort-Mississauga

Le fort est situé à un endroit stratégique à l’embouchure de la rivière Niagara, en face du fort Niagara, en vue de protéger le côté britannique/canadien de la frontière Niagara.

plaque Lieu historique national du Phare-de-la-Pointe-Mississauga
Lieu historique national du Phare-de-la-Pointe-Mississauga

C'était le premier phare des Grands Lacs en 1804, mais il a finalement été détruit pendant l'occupation de Niagara par les Américains et l'endroit abrite aujourd'hui le Fort Mississauga.

 Lieu historique national de l’Île-Navy
Lieu historique national de l’Île-Navy

C’est au lieu historique national de l’Île-Navy que les premières embarcations pontées britanniques destinées à naviguer dans la région supérieure des Grands Lacs ont été construites. En 1838, William Lyon Mackenzie a occupé l’île comme lieu de rassemblement d’un projet d’invasion du Canada.

 Lieu historique national des Casernes-de-Butler
Lieu historique national des Casernes-de-Butler

Les Casernes-de-Butler sont un complexe militaire historique composé de quatre bâtiments en bois situés en bordure du terrain communal à l’ouest du lieu historique national du Fort-George, à un endroit hors de portée des tirs américains au fort Niagara.

 Lieu historique national des Hauteurs-de-Queenston
Lieu historique national des Hauteurs-de-Queenston

Ce lieu historique national protège le champ de bataille où une petite troupe de défenseurs britanniques a combattu une invasion par une armée américaine beaucoup plus grande à la première bataille livrée à la frontière pour le Niagara en octobre 1812. C'est aussi le lieu de dernier repos pour major général Isaac Brock et son aide de camp John Macdonell.